Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

Portes ouvertes

Découvrez l'école en ligne, visite sur RDV

En savoir plus

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

En savoir plus

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Infos Covid 19

Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

Communication responsable et éco-conçue

La communication a pour mission de faire connaître et de valoriser l’organisation qu’elle représente ainsi que ses services et ses produits. Elle crée du lien avec ses publics internes et externes : collaborateurs, clients, prescripteurs de la marque, médias… 

Les professionnels de la communication travaillent dans des entreprises, des associations et ONG, des services publics ou au sein d’agences spécialisées (corporate, web, audiovisuelles, relations presse, publicité…). 

Comme pour le marketing, dont la communication est l’une des composantes, les compétences attendues par les employeurs sont aujourd’hui largement liées au développement du digital.

Missions

Communication externe

  • Effectuer une veille des marchés et de la concurrence
  • Elaborer une stratégie de communication, définir des objectifs
  • Concevoir des supports de communication en lien avec les prestataires : agences, imprimeurs, fabricants, dans le respect du budget et des délais
  • Assurer la diffusion des messages : achat d’espaces publicitaires, campagnes sur les réseaux sociaux…
  • Gérer les relations avec les médias
  • Organiser des actions évènementielles
  • Développer le mécénat et le sponsoring
  • Créer un site internet et l'animer
  • Analyser les retombées des actions et leur impact commercial
  • Analyser la notoriété et l’image de son organisation…

Communication interne

  • Décliner en interne le plan de communication de l’entreprise 
  • Accompagner le changement en lien avec la Direction Générale
  • Définir les axes de communication sociale (formation, culture maison…)
  • Concevoir les messages clés et les moyens de diffusion (journal interne, livret d’accueil des nouveaux arrivants, intranet…)
  • Organiser les événements internes
  • Concevoir des indicateurs d’évolution du climat social (ex : enquêtes de satisfaction, études…).

Profils et Postes

Pour travailler dans la communication, il faut être curieux, ouvert d’esprit, avoir une bonne culture générale ; être rigoureux et organisé ; être stratège et bon négociateur. Les recruteurs exigent aussi de bonnes capacités rédactionnelles, une connaissance des outils PAO et dans la plupart des cas, une maîtrise de l’anglais.

  • Chargé.e de communication
  • Responsable communication
  • Directeur.trice de la communication
  • Chargé.e de relations publiques
  • Chargé.e de mécénat et de partenariat
  • Attaché.e de presse
  • Chef.fe de publicité
  • Chef.fe de projet
  • Community manager
  • Responsable événementiel
  • Chargé.e de veille stratégique
  • Planneur.euse stratégique
  • Concepteur.trice rédacteur.trice
  • Média planneur.euse
  • Directeur.trice de clientèle…

Le rôle de la communication dans le Développement Durable

La RSE s’applique aux métiers du marketing et de la communication. L’Ademe, Agence de la Transition écologique, propose trois principes de communication responsable :

L’éco-conception des supports de communication : il s’agit d’être attentif à l’impact des différents moyens de communication sur l’environnement. Cela peut se traduire, par exemple, par le développement de sites internet basse consommation, de supports de communication recyclables (papier, carton…), de goodies responsables… L’objectif est de consommer moins d’énergie et de matières premières dans les activités de promotion, de limiter les déchets, d’éviter les produits néfastes pour la santé, de s’orienter vers les circuits courts nécessitant moins de transport… L’éco-conception est aussi une question d’accessibilité. Les supports doivent être adaptés aux malvoyants (sous-titrage de toutes les vidéos, etc.)

La prise de parole éthique : être transparent, même sur ses faiblesses (l’opposé du greenwashing). Les contenus de communication ne doivent pas « tromper » le destinataire, chercher à lui faire croire dans les qualités écologiques d’un produit si elles ne sont pas réelles et vérifiables. Les messages ne doivent pas inciter à des comportements qui ne seraient pas éco-responsables… 

Une prise de parole éthique, c’est aussi éviter :

  • Le marketing « genré » qui renforce les stéréotypes dans la distribution des rôles entre les hommes et les femmes (bricolage, voiture pour les premiers ; ménage, cuisine pour les secondes).
  • La taxe rose qui consiste à vendre des produits équivalents à un prix supérieur parce qu’ils sont de couleur rose et s’adressent aux femmes ! 

La gouvernance : la communication doit être à l’écoute des différentes parties prenantes (consommateurs, fournisseurs, collaborateurs…) et encourager le dialogue pour promouvoir une démarche responsable.

Vous voulez avancer avec nous sur votre projet d’étude dans le domaine du développement durable ?

Nous vous invitons à consulter notre brochure ou, si vous êtes déjà décidé à vous porter candidat, à télécharger et nous renvoyer le dossier de candidature.