Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées.

Portes ouvertes

Découvrez l'école en ligne, visite sur RDV

En savoir plus

RDV d'informations

Sur le campus ou à distance

En savoir plus

Admissions/Inscriptions

A distance ou sur RDV

En savoir plus

Pour toute demande spécifique, n’hésitez pas à contacter directement notre service admissions.

Management responsable : définition, piliers et mise en oeuvre en entreprise

Face aux inquiétudes grandissantes de la société civile quant au changement climatique, aux revendications (plus que justifiées) de justice sociale et d’équité entre les personnes mais également de bien-être au travail, le management a le devoir de faire évoluer ses pratiques.

Pour y parvenir, le développement durable constitue une base morale solide sur laquelle le management peut s’appuyer et questionner, enfin, l’impact économique, social et environnemental de l’organisation qu’il représente. 

C’est de ce rapprochement qu’est né le “management responsable” qui s’affiche comme un levier crucial de la pérennité des entreprises dans un monde ou demain n’a jamais été aussi incertain.

Plus qu’un ajustement stratégique, être un manager responsable implique d’interroger ses propres valeurs ainsi que ses habitudes et ses préjugés.

Voyons tout de suite comment mettre en oeuvre ce mode de management désormais incontournable dans son entreprise.

Qu’est-ce que le management responsable : la définition d’ESG Green

Le management responsable, ou management durable, intègre le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises (RSE) au sein même de son fonctionnement.

En cela, il sort d’une vision court-termiste de la performance pour intégrer des notions d’équité sociale, de respect de l’environnement et d’intérêt collectif et s’ancrer dans une démarche long-termiste.

Pour y parvenir, le manager responsable doit prendre en compte l’ensemble des acteurs avec qui l’entreprise est amenée à interagir. Cela comprend les salariés bien sûr mais aussi les fournisseurs, les clients, les collectivités, les gouvernements, les associations, la société civile...

Pratiquer le management responsable permet à la fois :

  • D’assurer la pérennité de son activité dans un contexte où les consommateurs et consommatrices sont de plus en plus exigeants,
  • D’attirer et de fidéliser les talents, 
  • D’intégrer l’innovation à son processus de développement,
  • De s’ouvrir à de nouveaux marchés.
équipe réunie autour d’une table

Les piliers du management durable

Comme nous l’avons vu précédemment, le management responsable a adopté la posture du développement durable.

Il laisse ainsi de côté ses objectifs de rentabilité financière immédiate pour leur préférer une stratégie sur le temps long et intègre les volets économique, social et environnemental à son fonctionnement.

Mais ce nouveau mode de management pragmatique prend aussi racine dans la RSE, telle que définie par la norme ISO 26000 de 2010. Cette dernière balise le champ de la responsabilité sociétale des entreprises et constitue une précieuse ligne directrice.

Ses principes représentent d’ailleurs les piliers du management durable :

  • Gouvernance éthique de l’entreprise,
  • Respect des droits humains,
  • Conditions de travail dignes,
  • Impact neutre, voire positif, sur l’environnement,
  • Pratiques commerciales loyales,
  • Protection des consommateurs,
  • Rayonnement positif sur les communautés et la vie locale.

Vous possédez une licence ou un bachelor et souhaitez vous orienter vers des métiers éthiques et à impact social positif ? Découvrez la formation en management responsable et durable d’ESG Green.

Mini guide du management durable des ressources humaines

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de découvrir comment il est possible de déployer le management responsable à l’échelle de votre entreprise, il convient de procéder à une phase d’introspection absolument cruciale.

Il est en effet impératif de vous questionner d’abord sur vous-même et sur votre organisation avant d’imposer un quelconque changement à vos collaborateurs.

Avancer avec humilité est essentiel pour remettre efficacement en question des pratiques RH parfois centenaires. Cela passe par la reconnaissance de ses forces mais également de ses faiblesses, par la capacité à admettre que l’on s’est trompé et par la faculté à apprendre de ses erreurs.

 personne apportant du soutien à une autre personne

Maintenant que les bases sont posées, voici 9 leviers que le management responsable peut (et devrait) actionner pour ancrer son entreprise dans une démarche durable : 

  1. Assurer une qualité de vie au travail optimale : cela passe par une mutuelle performante, la réalisation d’audits de sécurité et d’hygiène réguliers, la mise en place sur demande du télétravail, des moyens conséquents donnés au comité d’entreprise…
  2. Établir un vrai dialogue avec les salariés, les représentants du personnel et les syndicats en écoutant les revendications sociales, en croyant les victimes de harcèlement ou de discriminations et en sanctionnant très fermement les comportements problématiques,
  3. Reconnaître l’apport des collaborateurs à la réussite de l’entreprise tout au long de l’année et pas seulement lors de la présentation annuelle des résultats,
  4. Intégrer les salariés dans la gouvernance de l’organisation en leur proposant de prendre part à la définition des objectifs et/ou d’acquérir des parts. Vos collaborateurs doivent avoir une idée claire de la direction de l’entreprise et savoir que leur travail a un impact positif sur la société,
  5. Favoriser l’équité dès le recrutement en imposant l’égalité salariale et de traitement, peu important l’origine sociale ou géographique, le genre, les aptitudes physiques ou cognitives ou encore l’âge,
  6. Simplifier le quotidien des salariés en proposant des services propres à l’entreprise tels qu’une crèche, une conciergerie, une offre de restauration, une salle de repos…
  7. Gérer les compétences et les carrières en investissant dans la formation et la reconversion, en promouvant la mobilité interne ou bien l’intrapreneurship,
  8. Évaluer le climat social via la réalisation de bilans sociaux réguliers avec la mise en place d’indicateurs permettant de dégager des tendances années après années,
  9. Être acteur du monde qui nous entoure en relocalisant des emplois, en allouant une partie du temps de travail aux activités associatives et en évaluant régulièrement son impact environnemental.

Si vous avez déployé des moyens à la hauteur de vos ambitions, la mise en place de ses leviers devrait avoir des conséquences directes sur l’absentéisme, les accidents de travail, les arrêts maladie et même le turnover

Prenez le temps nécessaire pour analyser ces impacts et observez comment le management responsable fait de l’entreprise un espace plus désirable pour toutes et tous.

L'actualité de l'ESG Green

personnes travaillant avec des casques de chantier
Actualités
Responsable QSE, HSE et QHSE : définition, formation, salaire et carrière

Qu’est-ce qu’un responsable QSE ? Quelles sont les compétences et les formations requises pour devenir responsable QSE ?

benjamin_combes
Analyse d'expert
Benjamin Combes

Fondateur des Ateliers Durables

Benjamin Combes nous explique comment Les Ateliers Durables accompagnent les entreprises dans leur transition écologique et sociale. Découvrez son parcours et son quotidien en tant que pro...

Cette formation peut vous intéresser !

Formation

Mastère Management responsable des RH

Rentrée

Octobre

Admission

Bac+3

Diplôme

Titre RNCP niveau 7 certifié

Alternance

Possible

Découvrir la formation